BIENVENUE SUR REVERSION
Le forum a subi une reconstruction courant 2019 et est fier de vous annoncer son ouverture le 30/01/2020 !
N'hésitez pas à visiter notre forum et ses nombreux sujets, Invité !
Les mages noirs, les marqués sont fermés, les épéistes à éviter.
Nous avons désespérément besoin de boobs de femelles svp ! zero pensez-y lors de votre inscription !

Examen d'entrée à l'Académie

Ecrit le le Sam 25 Jan - 17:22
Divine Voice
Divine Voice
Messages : 268
Featuring : DV by Yui
Fate's Master

examen d'entrée à Calion

L'examen de l'Académie consiste à montrer votre motivation. Tout d'abord, et sans faire de pavé d'explications, nous vous demanderons de bien vouloir faire entre 1000 et 1200 mots, ni plus ni moins. Dans le texte que vous allez poster juste après ce message, on doit comprendre la raison pour laquelle votre personnage passe l'examen de Calion, s'il en a les moyens, si non, comment il s'est procuré ses armes actuelles.

Ensuite, il faudra au minimum un combat dans l'arène de Calion, devant les jurys, puisque ce sont eux (nous le staff) qui vous donneront leur bénédiction pour entrer à Calion ou non. Il faut savoir que dans l'arène, vous démontrez vos capacités tout seul, contre des cibles ou des mannequins d'entraînement. Donc un minimum de technique avec votre arme sera demandé. On acceptera, cependant, un personnage qui a la volonté de se faire accepter, même s'il ne sait pas bien se servir de son arme. Cela dépendra grandement de la qualité de votre écrit, et si on est emporté.

Bien sûr, comme précisé dans ce sujet-là, on vous donnera toujours la raison du refus s'il y a, mais considéré ce test comme un premier rp. Les gens vont le lire, et cela donnera un première aperçu de votre style d'écriture !

Si vous avez des questions, ou si vous avez terminé le rp test et que vous ne voyez pas de réponses après environ 3 jours, n'hésitez pas à envoyer un MP à Divine Voice. Il se peut que l'on oublie, ou que l'on n'ai pas le temps, donc nous ping avec DV est bienvenu !

LES ÉTRANGERS NE PASSENT PAS CETTE ÉPREUVE. PARCE QU'ILS N'ONT PAS LE LOISIR DE CHOISIR D'INTÉGRER L'ACADÉMIE, ON LES PLACE DEDANS SANS DEMANDER LEUR AVIS. EWI LA TRISTE VIE DE DÉBARQUER DANS UN MONDE INCONNU (tout est logique si l'on y réfléchit, ils seraient perdus si on ne les plaçait pas quelque part, de plus on leur offre nourriture, logement, savoir et de l'entraînement pour se perfectionner, c'est pas beau quand même ?)

Bon courage pour cette épreuve, que les Dieux soient à vos côtés on fire

Halloween
Examen d'entrée à l'Académie NjTbuOEExamen d'entrée à l'Académie 8Y1xuul

Examen d'entrée à l'Académie

Ecrit le le Ven 31 Jan - 14:20
Zero Vilaindra
Zero Vilaindra
Messages : 452
Featuring : Kaneki Ken (Tokyo Ghoul)
Classe Ténèbres

cobaye du test de l'examen






Ton souffle s'échappa de tes lèvres fines, avant que tu ne poses un pied dans l'arène de Calion. Tout ceci, tout ce qui était autour de toi, était le fruit de ton dur labeur. Du moins, celui de Kahlan, et le tien, bien sûr. Après tout, cela avait été votre idée depuis le départ de créer cette Académie, ce lieu de paix signifiant la presque-fin des conflits entre Uxy et Nael. Un continent du nom d'Uxynael coupé en deux par des querelles du passé ... Tu posas ton regard sur les jurys, puis sur l'assemblée qui avait pris place dans les gradins afin de voir le Futur Empereur à l'oeuvre. Tu savais qu'une grande partie était là par curiosité, pour plusieurs raisons : voir de ses propres yeux le signe de paix entre les deux pays ; visiter l'académie avant que les cours ne commencent pour les élèves ; pouvoir admirer des gamins dans une arène pour démontrer leur capacité ; savoir si les rumeurs au sujet de Zero Vilaindra et son pouvoir de Soma étaient réels. C'était aussi le moyen de retrouver des connaissances, en plus de boire et manger à sa convenance, en profitant d'un spectacle tout aussi gratuit.

Un énième soupir discret se faufila hors de ta bouche, avant que tu ne te tournes face au jury, pour le saluer poliment. On te l'avait appris, c'était important, parce que tu étais Prince. La vérité, c'était que tu ne pensais toujours pas avoir ta place dans ce genre de vêtements, ou de statut, cela ne te correspondait pas totalement, malgré le fait que tu te pliais à ce que l'on te disait de faire. Quelque part dans la foule se trouvait Kahlan, ton aînée, de laquelle tu t'étais considérablement rapproché ces deux dernières années. Tu cherchais toujours son approbation, un signe de sa part qui te confortait dans l'idée que tu faisais bien, que tu agissais de la bonne façon, elle était toujours un véritable modèle pour toi. Après avoir récupéré le regard haineux de la Mère de Kahlan, l'épouse de l'Empereur, ton père, tu inspiras grandement, avant de lever ta main et de retirer une bonne fois pour toute, ce bandeau sur ton œil maudit.

Soudain, ce fut comme si la foule avait été réduite au silence, t'observant avec attention alors que tu ouvrais les pages de ton précieux Tome de Magie Noire. Alors, finalement, ils voulaient voir cette malédiction dans tes veines ... Tu en étais presque sûr avant, mais maintenant que tu avais mis à nu ton iris de sang, tu ne pouvais plus douter. Tu fermas les yeux une fraction de seconde, avant qu'une cible circulaire n'avance vers toi, lentement. C'était le début, c'était un moyen de tester ta rapidité, tes réactions afin d'aviser et te pousser dans tes retranchements ensuite. Avec précision, une de tes tentacules sombres fonça au milieu de la cible, réduisant alors le bois en copeaux sur le sol sableux de l'arène. Ton cœur s'emballa, comme à chaque fois que tu utilisais ce pouvoir, tu tentas de ne pas entendre les battements à tes oreilles alors que des exclamations de surprise te parvenaient du public. Ton anxiété gagna en puissance, alors qu'une autre cible avançait vers toi, zigzagant dans l'air, pour te déstabiliser.

Ce qui eut pour effet de te rendre on ne peut plus concentré sur la tâche à accomplir. Tu devais montrer l'exemple, parce que cette Académie avait été en partie ton idée. Le fait que tu y participes, que tu y entres de toi-même avait été ton choix. Après tout, qui y aurait été si tu ne t'étais pas décidé le premier. De nouveau, un jet de magie noire vint éclater la cible de bois, juste avant qu'une autre ne fasse son entrée, plus rapide, plus directe que les précédentes. Sans attendre, tu tendis ton bras en avant pour la réduire en poussière également. Tu t'étais attendu à en voir une autre, mais ce furent trois qui suivirent, et conscient de ne pas pouvoir invoquer plus de tentacules, tu décidas de bloquer les attaques en te protégeant avec celle que tu avais déjà invoqué. Celle-ci restant constamment avec toi, jusqu'à ce que tu ne lui ordonnes de retourner dans ton corps. Ton tome ne te permettait que de contenir le danger de ton sang, c'était comme un bouclier, ou un catalyseur pour ta puissance. Ta volonté était la seule capable de sortir ou non tes tentacules de magie.

Avec les attaques à répétition, tu étais obligé de te déplacer, d'esquiver, de t'aider avec ta magie pour prendre appui et être un peu plus rapide. Ce qui était véritablement utile, c'était la position offensive que tu prenais. Les coups, tu avais été habitué à les recevoir et les encaisser, alors cela ne te faisait pas peur, mais tu devais aussi garder la tête haute, et montrer que tu étais un Prince, le fils de l'Empereur de Nael, et pour cette raison, tu voulais te surpasser. Afin de ne pas décevoir ton public, ni le jury, et encore moins ta famille, tu créas une deuxième tentacule qui fondit directement sur trois cibles mouvantes d'affilée. La personne qui contrôlait les ronds de bois s'amusait assurément, une nouvelle vague fondit sur toi depuis le ciel, comme le ferait une vague d'oiseaux. Tu ne bougeas pas, fléchissant tes jambes pour te préparer à sauter avant l'impact. Tu savais que deux tentacules ne suffisaient pas à te propulser en l'air, pour cela il te fallait quelques secondes de réflexion. En bon stratège que tu étais, tu ne pouvais te permettre de perdre ou de te laisser toucher. Une fois dans le feu de l'action, rien ne t'empêcherait de gagner. La magie t'aida à prendre de l'élan depuis le sol, avant de tendre une main vers les cibles et de les détruire toutes, d'un coup rotatif de tes bras magiques remplis de puissance. Tu soulevas un vent de poussière lorsque tes pieds rencontrèrent la terre ferme, oubliant l'espace de quelques secondes le public qui était resté accroché à tes mouvements.

Lentement, et avec un contrôle difficile, tu fermas ton tome magique, faisant disparaître tes tentacules dans un petit nuage noir, levant les yeux sur le calme de la foule et du jury. Tu n'étais pas certain de ce qu'il fallait comprendre, mais quelques personnes se mirent à applaudir, puis ce fut toute l'assemblée qui s'était levée. Un sourire rassuré se dessina sur tes lèvres, serrant alors contre toi ton bouquin. Peut-être que tout s'était bien passé finalement.

Halloween
Examen d'entrée à l'Académie NjTbuOEExamen d'entrée à l'Académie 8Y1xuul


_________________

IN MY BLOOD


Merci ma Mona Lisa de mon Kokoro pablo cuisse


Merci BB Pirate Slaine d'amour jpp

Examen d'entrée à l'Académie

Ecrit le le Ven 31 Jan - 17:12
Yulliah
Yulliah
Messages : 473
Featuring : Kuroro de HunterXHunter
Classe Lumière

Cobaye n°2 du test de l'examen






« Excusez-moi ? Pourriez-vous m’indiquer la direction de l’arène ? »


Le jeune homme lança un regard bienveillant au soldat du haut de son mètre soixante et ses 50 kilos tout mouillé. Un regard qui ne lui fut que partiellement rendu. Et le petit brun comprenait parfaitement pourquoi. Son apparence intriguait toujours. Malgré ses oreilles et sa queue, marque du sang Ulfhedin coulant dans ses veines, il possédait une carrure à la limite de la… fragilité ?
Après l’avoir observé des pieds à la tête, le soldat d’âge mûr soupira en croisant ses bras contre son torse, faisant ainsi couiner l’armure qu’il portait.

« C’pas pour toi ici… Pas qu’j’en ai à faire que’qu’chose. Mais tu pourras pas rentrer après ça. Ça s’rait honteux qu’une lavette d’ta trempe participe à l’examen juste après not princ… Hé !

-Merci, je n’ai pas besoin de plus ! »


Sans que le soldat ne s’en rende compte, il venait très clairement d’indiquer la direction de l’arène de par son langage corporel. Le jeune Marqué n’aura même pas eu besoin d’user de violence … Une chance pour ce soldat, car malgré ce tout nouvel attrait pour Calion de la part du jeune chasseur de prime, il n’aura hésité à aucun moment à devenir un peu plus… Insistant au besoin.
Un peu comme lorsqu’il avait dû récupérer l’importante somme pour l’inscription à l’académie. Il aurait pu réunir la totalité des pièces d’or demandées avec juste le fruit de son travail… mais ça aurait été moins amusant. Alors c’était naturellement qu’il s’était tourné vers les rumeurs d’Yrsaïl. À savoir qu’un jeune humain fortuné en ‘’voyage d’affaires’’ venant de Khor se trouvait là. Rien de plus facile pour le jeune Ulfhedin, ou « Bourreau Papillon ».

« Hum… À en croire le bruit des cris c’est par ici… »

Le soldat rapidement semé, le Marqué était maintenant assez proche de ce qu’il cherchait pour en capter les sons grâce à son ouïe de Ulfhedin. Une main dans sa poche, et une autre tenant un livre fermé, il pressa le pas, de plus en plus impatient. Rentrer dans cette école allait lui permettre de rencontrer des éléments intéressants. Le prince à ce qu’il avait entendu dire, mais bien d’autres également ! Il allait peut-être pouvoir comprendre un peu plus la magie que lui avait légué sa mère, et apprendre à maîtriser ce pouvoir qui lui avait fait dernièrement défaut.
Tous ses sens aiguisés au maximum, le noiraud arriva très vite à destination après avoir parcouru le dédale de couloirs. L’arène était imposante, et le public plus encore, à croire que tout Uxynael était présent. Arrivant dans les vestiaires, plusieurs groupes de personnes s’animaient vigoureusement. Des gardes semblaient tenter de faire régner un minimum d’ordre.

« Hey, tu as vu la prestation du Prince Zero ?! »

Son tome à la main, il marcha sans hésitation vers les grandes portes de l’entrée de l’arène. Rien n’était plus important que la prochaine épreuve, et le pauvre bougre qu’il venait de pousser de son chemin devait avoir ressenti son manque d’importance aux yeux de…

« Yulliah, originaire de la région Zubcia… Et disons… 23 ans ? »

Le soldat haussa l’un de ses sourcils en cochant le nom du noiraud avant de s’écarter pour laisser libre l’entrée de l’arène. Après quelques pas, le Marqué lança un regard circulaire sur le public, puis le jury en faisant mine de ne pas être atteint par la puissance du boucan que créait l’assemblée. Son ouïe fine, bien qu’entraînée, restait inévitablement sensible au bruit.
D’un mouvement faussement respectueux du visage, Yulliah salua le jury tout en prenant la peine d’analyser l’environnement.
Lorsque le signal fut donné un silence de mort tomba dans l’arène de Calion, et un premier mannequin lui fonça dessus. Il était deux fois plus imposant que Yulliah, armé d’une lance avec une grande portée. C’était une attaque éclair, qu’il évita d’une facilité déconcertante. Il ne fit qu’esquiver les première secondes pour observer le schéma offensif de son adversaire. Une fois qu’il en comprit le mécanisme, il projeta son corps en arrière dans un salto maîtrisé tout en ouvrant son précieux tome de Magie Noire. Et en un clignement d’œil, le mannequin se retrouva subitement immobilisé alors qu’il était en plein mouvement. Il semblait comme… Bloqué. Un sursaut le prit, puis un autre, et un autre encore. Finalement, ses membres finirent par se détacher au même instant pour s’effondrer dans un vacarme assourdissant. Le silence subsista, ce qui permit à Yulliah de rester concentré. Et c’est sans doute ce qui le sauva. Une demie seconde trop tard, il esquiva une attaque qui venait d’en bas. Ce mannequin… pouvait encore se mouvoir. Son erreur fut de penser qu’après l’avoir ‘’désossé ‘’, il deviendrait inefficace.

« Ah ! »

La demie seconde venait de lui valoir la perte du bandeau qu’il nouait autour de son front. Celui-ci fut exposé au public, dévoilant un tatouage lugubre, faisant inévitablement penser pour le peuple Uxyien au sigle de l’organisation Firem.
Toujours intact, Yulliah pulvérisa les restes du mannequin en restant sur ses gardes. Il devait se méfier... En fronçant ses sourcils, il resserra ses doigts sur son ouvrage et sauta encore. Rien n’était apparu, et le public pensa un instant que le Ulfhedin perdait la raison… À tort. Deux mannequins moins imposants venaient de l’attaquer. Et dès qu’ils stoppaient leurs attaques au sabre, leur manteau d’invisibilité revenait. Après quelques esquives, Yulliah s’en défit avec un peu plus de puissance que le premier mannequin. Mais l’épreuve la plus pointue fut sans doute la troisième. Un mannequin avec six bras et trois sabres. Yulliah n’attendit pas et lança sa première vague offensive. Cette attaque lui permit de voir ses techniques de parade et d’attaque. Saut, esquive, roulade, petite course, salto, tout était bon pour éviter les coups. Et en plus d’avoir six bras, le mannequin semblait ne posséder aucun angle mort… Ou presque.

« Trouvé. »

D’un sourire bienveillant, il utilisa sa vitesse maximale pour atteindre le niveau du jury qui se trouvait en hauteur, et lança son ultime attaque. Il ne lui resterait après cette salve que trop peu de magie pour continuer.
De son livre sorti une lance sombre qu’il projeta de toute ses forces en shootant de son pied droit. Cette lance, visible contrairement aux aiguilles, fendit l’air en direction du mannequin et se logea en son centre, comme dans une motte de beurre. Loin d’en être gêné, son adversaire s’élança vers Yulliah qui se laissa tomber dans le vide, tout sourire. Au même instant, un grincement se fit entendre, puis… Ce qui était auparavant une lance se transforma en une boule de pics plus ou moins imposants. Ceux-ci avaient réduit le noyau d’énergie du mannequin en miettes, et toute sa silhouette également. Après avoir atterrit souplement et sûr que le mannequin avait son compte, il referma son bouquin et ramassa son bandeau pour le fourrer dans sa poche. Son combat l’avait bien amusé, il y était allé à fond, alors s’il n’était pas pris, ça lui était égal. Un dernier signe de tête au jury, Yulliah quitta l’arène sous les applaudissements de l’assemblée. Il les avait divertis et le public l’en remerciait volontiers.


Halloween
Examen d'entrée à l'Académie NjTbuOEExamen d'entrée à l'Académie 8Y1xuul

Examen d'entrée à l'Académie

Ecrit le le Lun 17 Fév - 16:08
Sôh-Mon Dod'Ousse
Sôh-Mon Dod'Ousse
Messages : 324
Featuring : Solomon (Magi)
Classe Astra

Examen d'entrée





Enfin. Il était enfin arrivé à Calion pour les sessions d'examens... Juste à temps qui plus est, et ce n'était clairement pas grâce à ses compétences en orientation !

Après avoir chevauché une monture louée de Nirally à Nirdotha, puis embarqué au port pour Amaldu, Sôh-Mon pu se reposer sur le bateau qui navigua plusieurs jours, sans toutefois manger à sa faim. S'il jeûna jusqu'à sa limite, c'était pour pouvoir se garder une somme minimum pour acheter une monture à Amaldu, et surtout... Verser un montant raisonnable pour son inscription à l'Académie de Calion.
Arrivé à bon port dans la région de Ama, c'est en compagnie d'une caravane de marchands qu'il fit la route jusqu'à Treva.  Les marchands étaient gentils, et bien qu'un peu surpris de croiser un prêtre itinérant de Kila ET Soma, ils l'écoutèrent attentivement sans jugement. Et puis... il avait mangé avec eux gratuitement en 1 jour, ce qu'il avait dû ingérer en plusieurs jours de bateau lors de sa navigation... De quoi ravir son estomac !

C'est donc en pleine forme qu'il arriva à Treva où il prit plusieurs jours de repos, pour non seulement se reposer, mais aussi se cultiver. À Nirally, et même sur le bateau, il avait entendu beaucoup de rumeurs sur cette ville, et notamment la neutralité qu'ils revendiquaient…

Le reste du voyage fut plus laborieux... Sans surprise, entre Treva et une auberge du nom de l'étoile filante, Sôh-Mon perdit son chemin. À partir dans la mauvaise direction, toute l'avance qu'il avait gagné grâce aux marchands fut perdue. Heureusement, c'est en allant à l'opposé de sa destination qu'il rencontra un homme se rendant lui-même à Calion. Il voulait semblait-il, être spectateur. C’est lui qui lui apprit que l'Empereur de Nael serait présent, car le prince héritier lui-même devait passer l'examen d'entrée !
Sôh-Mon avait parcouru plusieurs kilomètres, juste dans l’espoir de pouvoir devenir étudiant de l’Académie de Calion, et ainsi peut-être trouver les réponses qu’il recherchait. Il restait persuadé que l’histoire que l’on lui avait enseigné au temple était incomplète. Uxy ne pouvait pas être indépendante de Nael, et de même avec l’histoire des Dieux créateurs, l’un ne pouvait pas subsister sans l’autre. Sôh-Mon voulait connaître l’histoire d’un point de vue neutre… Il voulait comprendre et propager l’histoire et la parole de Kila et de Soma.

Après s’être inscrit, la honte sur les joues de ne pouvoir offrir qu’une maigre somme pour son entrée à l’Académie, il suivi d’autres participants. Il y avait bien des indications qui auraient dû le mener à l’arène… Mais ce n’était pas le moment de se perdre. Arrivé aux vestiaires, il laissa son précieux sac et sa lance dans un coffre. Il n’allait pas utiliser pour cette épreuve le cadeau de son père, il ne la maîtrisait pas assez, contrairement à son tome. Ces deux cadeaux du Prêtre Kilian devraient l’aider à entrer à Calion…

« Ça va être à moi… »

Le stress monta d’un coup lorsqu’il s’avança sur le sol poussiéreux, son tome d’eau serré contre son torse. En observant le jury sans le voir de son quasi seul œil valide, il essaya de calmer les battements de son cœur pour pouvoir se concentrer un maximum. Sôh-Mon les salua, puis calma sa respiration, comme lorsqu’il méditait.
Instantanément, sa concentration s’intensifia. Une clochette retentit, calmant le brouhaha de la foule dans les gradins, et une grille s’ouvrit dans le fond de l’arène. Un peu déstabilisé, Sôh-Mon jeta un dernier regard aux juges, puis il s’avança vers… Un mannequin, sans arme. Sans doute animé avec la magie de la terre. Pour ce genre de golem, un noyau d’énergie était nécessaire… Et une grande ressource de magie. Le mage à l’origine de cette créature devait sans doute être un professeur qui sait ?

Naturellement, le petit prêtre ouvrit son tome, expira profondément et se lança dans un combat où la vitesse et la précision étaient de mise. Ses postures et techniques faisaient de prime abord penser à un pugiliste pratiquant l’art martial Tai-Chi, mais à chaque coup qu’il portait, un jet d’eau sous pression sortait de sa main, ou de l’un de ses pieds. Il était agile, souple, rapide, et à l’écoute de tout son autour de lui pour compenser l’angle mort conséquent causé par sa cécité partielle. Le mannequin lui résista une dizaine de minutes, avec un, deux, puis trois membres en moins. Le noyau réduit en miettes, il pu à peine se remettre de ce combat. Un sifflement venant tout droit de son angle mort lui parvint juste à temps pour qu’il esquive d’une rotation sur lui-même… une cible. Il ne la laissa pas s’échapper, car, dans la continuité de son esquive, il redressa ses bras, fit un mouvement rotatif, créa puis expulsa en une respiration une boule d’eau pressurisée qui atteignit de plein fouet la cible au dernier moment.

Sur ses gardes, Sôh-Mon prit une inspiration plus profonde, essayant de réduire au maximum les battements de son cœur. Pour voir avec ses oreilles, comme le disait si bien son maître et père, il devait lui-même produire le moins de sons possible.

«  J’te tiens ! »

Enfin… Il LES tenait. Une salve de cibles en cercle tout autour de lui sortie du sol et s’éleva dans les airs. Il était encore impossible pour lui de créer autant de balles d’eau sous pression assez puissantes pour détruire ces cibles solides ! Sans pour autant se décourager, il se projeta en l’air d’une impulsion d’eau sur le sol, et créa en même temps une unique balle qu’il dirigea au millimètre près pour détruire chacune des cibles avant que celles-ci ne disparaissent. Le petit natté atterrit au sol souplement et continua d’écouter attentivement autour de lui, malgré sa respiration un peu erratique. Il utilisait sa magie sans compter et c’était l’un de ses points faibles. Il ne savait pas gérer sa quantité de magie, trop habitué à pouvoir l’utiliser en tout temps et être en présence d’eau. Et l’arène était relativement sèche…
Heureusement pour Sôh-Mon, même s’il ne le savait pas encore, la prochaine épreuve serait la dernière.
Une autre grille s’ouvrit sur sa droite, laissant sortir… Un… Deux… Trois ?! Il y avait bien 3 golems qui se ruaient droit sur lui !! Toujours concentré, il usa un maximum de ses capacités d’esquive grâce au Tai-chi, ainsi qu’à l’eau. Sauts et pirouettes aidées d’eau sous pression savamment utilisée, il pu ainsi esquiver les coups, se créer un bouclier d’eau aux moments opportuns, sauter sur un bras, atterrir sur un crâne creux… Le plus dur était de déjouer l’intelligence du manipulateur des mannequins…
Et il y arriva.

En retournant les mannequins les uns contre les autres, tout en utilisant des quantités plus abondantes d’eau, il mit fin au combat, et à son épreuve. Une sonnerie retentissante suivit des cris de la foule rassura Sôh-Mon. C’était la fin de son examen. Sans doute encore sous le coup de son test, il en oublia de saluer le jury, et trottina vers les vestiaires pour récupérer ses effets, sa natte au vent. Il mourrait d’impatience de recevoir la réponse du jury !

Avait-il réussi ? Ou devra-t-il retourner à Treva, histoire de patienter jusqu’aux prochains tests d’entrée… ?


Halloween
Examen d'entrée à l'Académie NjTbuOEExamen d'entrée à l'Académie 8Y1xuul

Examen d'entrée à l'Académie

Ecrit le le Mar 3 Mar - 23:15
Nephtys Eldeithur
Nephtys Eldeithur
Messages : 52
Featuring : Hanako de Jibaku shounen hanako-kun
Classe Lumière

Examen d'entrée !




Calion, le lieu même qui contrecarre tous les espoirs de la famille à laquelle tu es rattaché. Pourtant, tu en avais cure, de ces histoires de paix ou d’une possible guerre qui éclaterait entre Uxy et Nael. Tu obéissais un point c’est tout, bien, que, tu t’émancipais à ta manière, parfois te montrant un peu rebelle. Ici, tu n’avais rien à redire. Tant que tu pouvais exprimer ta lame, continuer de taquiner les autres et vivre avec dynamisme. Cette vie te plaisait et plus jamais, tu ne voulais connaître ce qu’étaient les tréfonds. Être privé de lumière, non merci. Et c’est peut-être pour cela, que tu trouvais ce lieu particulièrement plaisant. Tu étais bien loin de ta demeure ou de la capitale. Jamais, tu ne t’étais pas retrouvé aussi éloigné de tes attaches, et cela, pouvait en soit être assez perturbant. En soit une certaine liberté se dévoilait sous tes yeux ambrés. Et bien une « certaine »… Car tu n’es pas ici par ton propre choix, la noble femme qui te sert de tutrice, extrémiste au service de l’Empereur, si elle souhaite qu’une guerre se déclare, elle souhaite avant tout, montrer son dévouement. Rien de mieux, que de soutenir ce si grand projet pour cela n’est-ce pas ? Avec un fils, qui avait tout juste l’âge pour y rentrer. Toi quoi. Splendide n’est-ce pas ? Mais, secrètement, son utopie d’une guerre qui éclate, se dévoilait sous d’autres instructions : apprends-en donc plus sur les uxyens, pour le possible jour, où le sang se versera. Cela pouvait être exaspérant, qu’elle ne lâche pas l’affaire, mais tu y trouvais tes intérêts après tout ! Tout comme le choix t’est tout simplement imposé...

Si tu te perds un peu, face à l’immensité du lieu, ceux qui t’entourent, t’aident, à te guider, ton sens de l’orientation est fortement médiocre dis-donc. Cela te stresse de passer un examen. Anxieux, tu as cette angoisse qui te tord le ventre. Tu ne dois surtout pas rater, tu vas devoir te montrer sous tes grands airs. Pourtant, il n’y avait pas de quoi s’inquiéter. Tu es déjà un combattant en soit, car, depuis bien longtemps, tu eus une lame entre les mains. Surtout, que tu sortais à peine, de la dure formation réservé aux naelites, qui plus est, tu fus une fierté pour tes parents adoptifs durant celle-ci…. Mais c’est ainsi, tu es trop complexé et tu ne cesses de te tourmenter. Pour patienter, tout ce que tu fais, c’est te ronger les doigts, en souriant. Tu souries nerveusement et avec l’un de tes couteaux en main, tu sembles effrayer les passants. Mais tu n’y pouvais pas grand-chose si tu étais stressé, mais ils n’ont pas tort, tu es étrange après tout. Sous ton visage enfantin, se cache aussi un être malsain. Et puis c’est un peu flippant de voir un enfant avec deux couteaux ! Mais on te les a offertes et tu es parfaitement en droit de les avoir en possession. C’est pour l’examen après tout ! Il te faut bien être armé… Heureusement que tu avais le pass nécessaire, sinon personne ne t’aurait cru, comme participant à l’examen. Tu ne fais pas vraiment 17 ans aussi….

Mais le temps ne t’est plus accordé. C’est bientôt ton tour. Si tu sais, que tu ne seras pas la personne la plus attendue, au vu de la présentation du Prince Zero, tu ne devais pas te laisser faire pour autant. De nombreux participants sont passés… Ton nom est annoncé…

Tu es le centre de l’attention désormais. Tu prends une inspiration. Tu t’armes de tes deux lames, prêt à faire ta démonstration.

Une cible fait son apparition. Avantage est ta rapidité, et tu t’empresses d’éviter ses coups pour ensuite la trancher le sourire aux lèvres, une force surprenante se dégage, de tes coups que tu assènes avec précision et fluidité. La pauvre cible de bois, n’avait laissé que de nombreux copeaux s’éparpiller. Il y a la soif du combattant dans ton regard. Une nouvelle cible fait son apparition derrière, de nouveau, tu réitères le coup. Cela te paraît simple, mais cela est normal, ce n’est que le début. Deux autres se dévoilent dans le même temps. Rien de plus facile ! Tu lances ton arme de ta main droite, avec précision et force, brisant le centre du mannequin tandis que tu t’étais précipité vers la suivante avec l’arme restante. Si tu voulus chercher le couteau que tu avais lancé, tu ne pus avoir le temps, une cible direct et bien plus rapide que les précédentes montre une attaque que tu esquives de peu. Tu recules et tu ne perds pas de temps ! Sortant ton tome de foudre, tu invoques avec élégance ta magie. Ton sort, fait alors apparaître deux dagues de foudres. Tu les manipules difficilement, cependant, tu n’en montres rien. Tu arrives parfaitement à discerné tes difficultés sous ton sourire particulier. La foudre fend en deux la cible. Rapidement, tu viens chercher ta dague restée à terre. Mais, pas le temps de se reposer, de nombreux « ennemis » firent leurs apparitions. Tu fis la réflexion sur la solution, pour t’en sortir bien facilement. Tu te sais endurant, alors, autant prendre le grand saut ! Tu t’élances en l’air et refait ton sort de foudre, si tu rates une cible, tu pus enchaîner avec tes deux lames lancées avec agilité alors que tu courais et esquivais. Reprenant dans la foulée, ta magie de foudre. C’était la dernière fois que tu pouvais l’utiliser pour la journée. Car tu n’as pas encore de grandes affinités avec la magie. Mais tu te voulais surprenant, en montrant, la rapidité de tes coups, et la capacité que tu avais, à vite prendre une décision et changer d’armes. Peut-être cela ferait de l’effet après tout. Tu restes sur tes gardes, au cas où d’autres apparaîtraient, tu n’as plus d’armes, mais ça… Tu ne le feras pas savoir. Tu allais jouer dans l’esquive, avec fluidité, jusqu’à récupéré tes biens encore plantés dans les cibles que tu avais si bien touchés. Néanmoins…. Pas de suite !

Tu ne savais pas quoi penser et si la foule t’applaudissait, toi, tu ne faisais que stresser.

Halloween
Examen d'entrée à l'Académie NjTbuOEExamen d'entrée à l'Académie 8Y1xuul

Examen d'entrée à l'Académie

Ecrit le le Sam 4 Avr - 11:44
Invité
avatar

Jamais deux sans trois !






Aujourd'hui, je me produis sur la grande scène de l'histoire. J'espère que peut-être, qui sais, tu es là quelque part dans les gradins. Mon entrée sera fracassante, ma première impression fulgurante, je vais montrer l'apogée de mes capacités actuelles, pour toi, pour les gars Chealdroz, pour le peuple de Nael :

AMON ENTRE DANS L'ARÈNE !

Si grand et si éblouissant. Face à moi, mon premier adversaire. Qu'est-ce qu'il est mastoc ! Deux fois ma taille, une montagne de muscles. Un combat au corps à corps ? Parfait ! Le simple fait de jouer des jambes de gauche à droite, de sauter sur place, de faire aller mes poings dans les airs suffit à faire monter l'adrénaline en moi. Tant de regards posés sur ma personne attendant de me voir faire le premier geste. C'est exaltant, papa, je sens l'appel du combat frapper dans tout mon corps et emplir mes muscles d'une chaleur suffocante qui me murmure de me laisser aller à elle. Je me rappelle encore tes enseignements :

Amon, tu sais, quand on est petit comme toi, face à quelqu'un d'aussi grand que moi, foncer dans le tas n'est pas toujours la meilleure des idées. Prends tes positions, analyse ton adversaire, avance-toi, mais sans trop te mettre en danger. Laisse-le venir à toi et...

Esquive chacun de ses coups ! Alors, mon gros ? T'es trop lent pour m'atteindre ? Si c'est comme ça, je veux bien ralentir la cadence juste pour toi ! Ce n'est pas comme si tu pouvais m'a... !

Ne sous-estime jamais ton adversaire, Amon. Même s'il est lent, le moindre faux pas risque de te coûter la peau.

Moi c'est mon visage qui vient de s'en manger une bien forte, papa. Sentir son poing fracasser ma mâchoire me fait me sentir si vivant et exalté. Le combat ne fait que commencer !

La meilleure des défenses, tu t'en rappelles ? Ce n'est pas l'attaque, mais la provocation. Frappe avec tes mots là où l'orgueil de ton adversaire est le plus présent. Aucun homme ne peut résister à l'appel de la fierté. Et quand tu arriveras à comprendre comment celui-ci bouge, tu la verras. Cette opportunité de...

PRENDRE LE DESSUS ! MANGES-TOI LE PARQUET MON GROS LARD ! ON APPELLE ÇA UN BRAS DE LEVIER !

Je te prends le bras, je te passe par-dessus mon épaule et tu t'écrases lourdement le dos au sol. Rien de plus simple. Et il n'a pas l'air de se relever. C'est pas fini j'espère !

Je suis venu ici pour du défi ! Amenez-moi un adversaire digne de moi, bon sang. Qu'on arrête de rigoler un instant.

Une épée à la main, une seconde dans l'autre. Ça sera pas de la tarte, mais bon, faisons comme à l'entraînement. T'es prêt, papa ?

Bien sûr, Amon. Rappelles-toi, quand ton adversaire est armé d'une ou de plusieurs armes. Ah, tu as l'air de les aimer ces gantelets ? C'est moi qui les ai porté quand j'étais petit. Ils te vont à ravir et tu vas t'en servir pour bloquer chaque attaques de ton adversaire. Garde toujours tes distances, évalue le nombre de pas qu'il te faut pour arriver sur lui, le nombre de pas qu'il te faudra pour sortir de son étau, si son bras dominant est celui de gauche ou droite. S'il est ambidextre et bien... bonne chance, mon p'tit gars, car tu vas en avoir besoin !

Six pas en avant, attaque par la droite. Bond en arrière, deux pas, et on revient juste après pour verrouiller son bras contre l'autre. On frappe avec notre genou le poignet pour qu'il lâche son épée et on ramène son bras droit derrière. En baissant la tête j'agrippe sa jambe gauche et je bondit vers l'avant pour lui retomber dessus, le genou dans la colonne. Pas le temps de réfléchir, avec ma force encore restante, je le soulève une dernière fois, trois tours sur moi-même et je le lâche, le laissant rouler sur le sol à quelques mètres de moi. Il n'a pas l'air de se relever. Super, moi qui pensait que le combat allait durer plus longtemps !

J'ai entendu dire qu'il y avait de puissants mages et sorciers ici ? Pourquoi ne pas m'en amener un ? Moi aussi je sais en faire, des étincelles et des paillettes avec mon tome !

Typique sorcier, son habit ne trahit pas son élément, rouge comme le feu qui brûle en moi. C'est le moment idéal pour tester mes années d'entraînement à la magie blanche. Je peux enfin le sortir de mon sac et le montrer au monde entier, mon tome blanc comme la neige. Pour l'instant, pas trop de soucis à me faire. Il prépare son attaque, je prépare ma défense. Mon père, vous guiderez mes pas ?

Bien entendu mon enfant. Les voies du Seigneur Soma te sont ouvertes. Laisses-toi emporter par la lumière bienfaitrice et la chaleur réconfortante qui émane de ton tome. Tu ne seras peut-être pas le plus puissants de tous les mages de ce monde, mais personne ne saura refuser ton aide. Tout comme tu me l'a demandé autrefois. C'est à ton tour de protéger ton peuple. Va et apporte la lumière avec toi, mon enfant, Amon !

RENFORCEMENT ! DONNE À MON CORPS LE POUVOIR DE RÉSISTER AUX FLAMMES LES PLUS ARDENTES QUI SOIENT !

Les boules de feu arrivent et me frappent de toute part et d'autres de mon corps, mais je ne ressens rien, ne serait-ce que la lumière qui m'enveloppe en ce moment-même. Je me sens fort et puissant, père Andrea ! Je pourrais supporter cette douleur jusqu'au confins de l'éternité, mais mon combat s'achève ici et maintenant. Je ne lui laisserai pas le temps de lancer son prochain sort. Mon poing vaillant ira pourfendre son petit visage angélique ! Les combats sont terminés, à moi la victoire !

Amon, tu as encore oublié la dernière leçon. Quand tu vaincs un adversaire... assures-toi bel et bien qu'il ne se relèvera pas. Car si tu prends l'assurance sur toi beaucoup fortement, tu baisseras ta garde et...

J'ai perdu. Je l'avoue, ils me paraissaient beaucoup trop faibles pour être des adversaires à ma taille. Ils ne leur a fallu qu'une fraction de seconde pour m'attraper et me plaquer au sol, l'épée sous la gorge, le sort prêt à être lancé, les bras musclés et virils serrant les miens au point de la fracture. Il est temps de tirer ma révérence. Je savais que j'avais bien fait de suivre mon instinct. Cet endroit EST REMPLI D'ADVERSAIRES CORIACES ! JE VAIS BIEN M'AMUSER ICI, PAPA ! Mais d'abord... :

Est-il possible de négocier ma libération, les gars ? Non, pas du tout ? Je vous promet de pas vous frapper, pas aujourd'hui en tout cas. Eheheh, c'est que ça commence à faire mal à mes épaules, là. Vous êtes sûrs et certains de pas vouloir me relâcher ? Non, bon bah je prendrai mon mal en patience, je l'ai bien mérité pour une fois.

Halloween
Examen d'entrée à l'Académie NjTbuOEExamen d'entrée à l'Académie 8Y1xuul

Examen d'entrée à l'Académie

Ecrit le
Contenu sponsorisé
    Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum

    La date/heure actuelle est Ven 25 Sep - 2:41